JEUDI 18 MAI • 18h30

Par Florent BOUZOUANE, professeur de philosophie & Christophe COURTIN

Quel sens pouvons-nous donner encore à ce que nous nommons le progrès ?  Faut-il renoncer à cette idée et la considérer comme une chimère idéologique ? Aurais-je des raisons d’être nostalgique et de dire : « c’était mieux avant »….Avant quoi ? Hier n’était-il pas cet aujourd’hui à jamais disparu ?  Et comment penser l’avenir sans une direction ?