La troisième édition de Cinéma des frontières propose cette année un programme en partenariat avec la Maison des Cinéastes. Il y a comme une évidence à mettre en valeur les richesses des pays autours de la Mauritanie : le Mali, le Sénégal, l’Algérie et le Maroc.Cinq pays qui représentent à eux seuls un ensemble africain majeur de la façade méditerranéenne et atlantique, autant que de la partie saharienne… un bassin également fécond en matière de réalisation de l’image.

Vendredi 15 avril

  • 09H – 13H : ATELIER critique cinématographique, animé par Baba DIOP et  l’association mauritanienne de la critique cinématographique 

9h – 11h : Structure et fabrication d’un film, le travail du critique , variété et typologie de la critique. Discussions
11h15 – 13h : Projection d’un court film, analyse critique et échange

Inscription : 36 33 19 00 / yerondiaye12@gmail.com

AMCC

  • 20H30 : PROJECTION « Garagouz » – de Abdenour ZAHZAH, Algérie, 2010, Fiction, 25 min

Mokhtar vit de son métier de marionnettiste. Il se fait aider par son fils Nabil à qui’l apprend le métier. A l’aide de sa vieille camionnette, il parcourt les rares écoles de la campagne morose…

  • 21H00 : PROJECTION « Oumou sangaré, un destin de feme » – de Awa TRAORÉ, Mali, 2008, documentaire 

Awa Traoré est l’une des jeunes Maliennes qui émergent dans la réalisation de films documentaires. Elle s’interroge et interroge la pratique de
l’adoption traditionnelle des enfant dans son pays, le Mali.
Elle a réalisé OUMOU SANGARE, UN DESTIN DE FEMME, un court métrage sur la diva malienne.

SAMEDI 16 avril

  • 16H – 19H : ATELIER lecture d’images, animé par la Maison des Cinéastes

Regarder et lire un film sont deux arts différents. Le but de cet atelier est d’aller au-delà de l’apparence visuelle d’une image.
Décomposer, décoder et analyser les éléments de l’image (couleur, format, angle, disposition) pour mieux comprendre un ensemble d’images : LE FILM.

Inscription : 36 30 52 15 / lahy.abderrahmane@gmail.com

  • 20H00 : PROJECTION « Le cri de la mer » – Aïcha THIAM, Sénégal, 2006, documentaire, 62 min

Le Cri de la Mer est le combat d’une mère, Yaye Bayam Diouf, qui a perdu son fils unique dans une pirogue en partance pour les Îles Canaries. Aujourd’hui, sa vie est consacré à la lutte contre l’émigration clandestine

  • 21H00 : PROJECTION « Maman(s) » – de Maïmouna DOUCOURÉ, France, 2015, Fiction, 21 min

Aida, huit ans, habite un appartement de banlieue parisienne. Le jour où son père rentre de son voyage au Sénégal, leur pays d’origine, le quotidien d’Aida et de toute la famille est complètement bouleversé : le père n’est pas revenu seul, il est accompagné d’une jeune sénégalaise, Rama, qu’il présente comme sa seconde femme.

  • 21H30 : PROJECTION – DÉBAT « Bout-à-bout » – de Asmae EL MOUDIR, Maroc, 2015, Fiction, 25 min

Laarbi, un vieux projectionniste, travaille dans une salle de cinéma isolée dans la campagne et menacée de fermer. Son petit-fils, un garçon de 10 ans, découvre en rangeant les affaires de Laarbi, de vieux morceaux de pellicule qui vont transformer l’avenir de cette salle…
Suivi d’une rencontre avec la réalisatrice Asmae El Moudir

Entrée gratuite / ouvert à tous