À l’initiative du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France de Mauritanie, du Lycée Français Théodore Monod et de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix, un événement novateur a vu le jour en mai 2017 : un Concours d’éloquence permettant aux jeunes mauritaniens de plaider un cas de violations des droits de l’Homme. Pour cette 3e édition, les candidats au concours renforceront leurs capacités et  leur art de la parole par une formation dispensée par l’association Eloquentia (France).