MARDI 22 NOVEMBRE – 18H30

Par Robert VERNET, historien

Les innombrables cartes anciennes européennes (XVe – début XIXe siècles) sur lesquelles le littoral atlantique mauritanien apparaît fournissent des informations essentielles et uniques ; s’y ajoutent d’autres éléments glanés dans les rares ouvrages de navigateurs-explorateurs, qui ont longé pendant cinq siècles la côte occidentale de la Mauritanie en direction du golfe de Guinée. Cela permet de construire un tableau étonnant, entre Cap Blanc et embouchure du fleuve Sénégal, à l’aide de ces données rares et souvent peu réalistes, où se mêlent indications géographiques, historiques et ethnographiques.

C’est un premier pas vers une exploration plus précise, et pluridisciplinaire, du littoral atlantique du Sahara entre préhistoire et période actuelle.

 

A voir également

Exposition de cartes du littoral atlantique, jusqu’au 30 novembre dans le hall d’exposition de l’IfM.