Dans les années 70-80, Nouakchott comptait pas moins de 15 salles de cinéma.

Ces lieux de découvertes, d’échanges et de rencontres ont été fermés et remplacés.
Béchir Maloum, avec son objectif et son guide-projectionniste Mr Hammetti, nous transportent dans une balade de souvenirs pour découvrir ce qu’elles sont devenues.

Dans le cadre du Cinéma des Frontières, En partenariat avec la Maison des Cinéastes.