Célestin vit chez son père. Un jour, parti couper du bois, il rencontre un homme qui lui fait présent d’une bourse remplie de pièces d’or, d’une miche de pain et d’un livre aux effets prodigieux. À la mort de son père, Célestin part pour un long voyage, emportant avec lui ses précieux cadeaux. Il rencontre alors la jeune Miranda, qu’il aime dès le premier moment, et tente de la soustraire des griffes d’une vieille dame aux pouvoirs maléfiques. Cette pièce est librement inspirée de deux contes des frères Grimm, un conte d’Andersen et un conte arménien et a reçu un très bel accueil à l’Institut français du Sénégal.