Le sentier sinueux

Demba, troisième enfant d’une fratrie du pays du grand fleuve, a tout d’abord fait l’expérience des relations familiales. L’auteur met ici en lumière la hiérarchie que l’ordre de la naissance confère aux enfants d’une famille élargie, dans ce vieux Fuuta Tooro aux traditions établies. Demba a ensuite vécu sa difficile rencontre avec l’Occident « conquérant », à travers une progression géographique, allant du village au pays des Blancs. Au cours de ce cheminement, Demba a continué à approfondir sa réflexion. Il opère un retour au village, selon la logique des « nomades ataviques que sont les peulh. »