PAR YANNICK LINTZ

Les collections d’art provenant du monde islamique sont présentes dans les collections françaises dès l’époque du roi Charles V. Lorsque le musée du Louvre est créé en 1793, les collections royales rentrent au musée. Cette collection d’art islamique qui est le résultat du goût des différents rois de France va s’enrichir considérablement dans le dernier tiers du 19e siècle. C’est une époque où des collectionneurs , voyageurs et marchands s’intéressent aux œuvres d’art des pays orientaux (Inde, Perse, Syrie, Iraq) et du monde méditerranéen (Egypte, Maghreb et Espagne). C’est à la même période que le Louvre achète et reçoit beaucoup d’œuvres de ces pays et présente pour la première fois au public une partie de ces œuvres. En 2003, un tournant historique se produit avec la décision de créer au musée du Louvre un département entier de collections sur le monde islamique. De nouveaux espaces sont construits et une présentation de plus de 3000 œuvres sur 3000 m2 présente désormais l’une des plus importantes collections d’art islamique au monde.

L’enjeu de la conférence est de dérouler cette présentation des origines à nos jours en définissant aussi la notion complexe « d’art islamique ».

 

YANNICK LINTZ

Yannick LINTZ est conservatrice générale et dirige le département des Arts de l’Islam au Louvre depuis 2013. Elle est commissaire générale pour la France de l’exposition Maroc médiéval, un empire de l’Afrique à l’Espagne. Titulaire d’un doctorat d’histoire sur la Perse achéménide, elle a poursuivi ses recherches dans ce domaine et dans celui de l’Antiquité tardive en Orient et en Egypte. Elle a notamment co-dirigé avec Magali Coudert l’ouvrage Antinoé , momies, textiles, céramiques et autres antiques paru en 2013. Ses intérêts de recherche actuels se concentrent sur la période de transition entre l’Antiquité tardive et les débuts de l’Islam et sur l’histoire des collections d’art islamique en Europe et en Orient au 19e siècle.


Air-France-LogoBANDEROLE FRANCOPHONIE - LIVRES