Invités : Bah Ould ZeÏn et Mohamed SneÏba

« Je rappelle seulement que le premier mot français prononcé en terre mauritanienne fut très probablement “bonjour“ suivi d’une phrase du genre “moi y en a Léonard, toi qui ?“ lui y en était Amar et détestait qu’on le prenne pour un con. »… Habib Ould Mahfoudh avait raison, il est bien temps d’en parler de cette relation entre la langue française et la Mauritanie.