Ancien élève de l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud (France) et historien de formation, Yacoub Ould Daddah, né en 1951 à Boutilimit, possède une bonne connaissance tant théorique que pratique de l’Afrique et des mondes arabe et musulman. Dans son livre Les dompteurs des vagues ou la saga des justes, l’auteur s’intéresse à Shaykh Muhammad Sa’îd, sixième maître consacré de la lignée confrérique des Karrâm, général qui devait, sans arme aucune et sans recevoir, ni donner le moindre coup, lancer son armée pour la prise sans violence et la purification d’une citadelle.

Ce livre se veut un voyage initiatique où l’approfondissement de la connaissance de soi conduit à la découverte et à la reconnaissance de l’autre.