mardi 06 juil.
18:00
Médiathèque

«Mon grand plaisir, c’est de révéler l’opacité», lance Claude Chabrol quand on l’interroge sur le moteur qui le fait réaliser des films pour le cinéma et la télévision à un rythme effréné.

L’opacité des journées sous le brouillard où les scènes quotidiennes s’enchaînent sans lumière et sans joie, le quotidien comme surface d’ennui qui cache des gouffres de malaise et d’angoisse ?

L’opacité d’une nouvelle vague indéfinissable qui fait le plaisir d’une génération qui souhaitait tourner le dos à l’académisme ?(franceculture)

Les cafés philosophiques sont animés par Abdoulaye Sow, enseignant chercheur en sciences sociales à l’Université de Nouakchott.

Partager :